Et l'Art dans tout ça ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 23.07.10 19:37

Après avoir soumis l'idée à shaka,qui fut intéressé,je lance ce topic.Il a pour but de faire découvrir des artistes via la présentation de leurs oeuvres.Les artistes peintres,illustrateurs,sculpteurs,architectes et photographes seront mis à l'honneur.Non pas que je n'aime pas le théâtre,le cinéma,la danse,la BD et la musique mais je préfere limiter ce topic à ces catégories d'artistes pour commencer(une évolution du topic en fonction de son éventuel succes n'est pas à exclure !).Wink

Je demande,pour illustrer l'artiste de votre choix,une présentation de l'artiste succinte ou plus élaborée selon votre envie,si possible le nom et la date de création de l'oeuvre(ou des oeuvres) qui illustre son travail,si possible la période de l'artiste(un artiste a souvent plusieurs périodes : par ex: période figurative ,période abstraite,période symboliste,période réaliste etc...).Bien sur,il pourra arriver que l'oeuvre que vous vouliez présenter soit d'un artiste anonyme ou dont le nom fut perdu pour toujours,dans ce cas,précisez-le. :-)

Apres une très longue hésitation sur le premier artiste que je veux vous présenter(étant donné le nombre de créateurs que j'adore !...),mon choix se portera sur Olivier Mériel.

Olivier Mériel est un photographe né à Saint-Aubin-sur-Mer en 1955.Il pratique la photographie à l'origine en autodidacte depuis l'âge de 20 ans.En 1973,un séjour en Irlande confirme son besoin de faire de la photographie son besoin d'expression et suscite son intérêt pour le paysage.En 1982,un séjour en Islande de plusieurs mois renforce son goût pour le clair-obscur qui va régner ensuite dans la plupart de ses photographies.

Pour aller plus avant ,voici un extrait de ce que dit de lui Charles Juliet :
"Olivier Mériel n'est pas de ces photographes qui courent le monde à la recherche de sujets spectaculaires.Ceux qui l'intéressent,il les trouve en parcourant sa région ou les région avoisinantes.Sujets des plus simples :ce sont les intérieurs de demeures abandonnées,de monastères inhabités,d'ateliers aux machines depuis longtemps silencieuses.Nul ne vient plus troubler le lourd silence qui les a envahis.Poussière,toiles d'araignées,déréliction...les ustensiles,les meubles,les machines ne servent plus à rien,et lentement,ils seront attaqués,disloqués,détruits par l'inlassable travail d'une puissance invisible:le temps.On sait que rien ne lui résiste,il ronge,il délite,il fissure,il démantèle...les plus hautes et les plus solides murailles,il les abat.Les forteresses les plus inexpugnables,il en fait des ruines.Il est cette force d'usure et de mort à quoi tout est soumis.C'est à une méditation sur le temps et la mort qu'Olivier Mériel nous convie.[...]"

Voilà pour l'introduction à l'artiste,place à quelques unes de ses oeuvres :



Voici le site de ce grand photographe :http://olivier.meriel.free.fr/
J'éditerai ce post car je pense rajouter des photos . Wink


Dernière édition par zagreos le 25.07.10 23:28, édité 4 fois
avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  shaka le 23.07.10 20:47

Très belles photos Zag, même si c'est assez sombre c'est très réussi Wink

Pour ma part, je vais présenter un sculpteur qui tiens une gallerie d'art à Honfleur et qui tous les jours retiens l'attention de tout les touristes. Il sculpte plus particulièrement du bronze et à pour particularité de représenter des hommes ou des femmes, ceci en oubliant délibérement la plupart du temps les torses.

Il s'agit de Bruno Catalano, qui a une cinquante d'année et qui pour notre bonheur est français coeur

Voici quelques aperçus de ses oeuvres:



avatar
shaka
Administrateur

Nombre de messages : 7591
Age : 31
Jeux online : MKDS, MPH, DKR, Pokemon Perle, SSBB, MKWii
Date d'inscription : 23/02/2007

Mes codes amis
Ma team: Pigeons Grillés

Voir le profil de l'utilisateur http://www.shakirawhenever.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 23.07.10 20:56

Cette fois ,c'est un peintre que je vous présente : Maurice buffet (je dis bien Maurice et non pas Bernard Wink )

Né aux Sables d'Olonne où il passe ses années d'enfance,Maurice Buffet sera marqué profondément par son contact prolongé avec la mer.Apres des études en internat au Collège de Dreux,il se consacre pendant quinze ans à l'art du vitrail,qu'il étudie à Chartres,puis à Paris,comme dessinateur-maquettiste chez les Maître-Verrier Gruber,tout en suivant les cours de l'Ecole des Arts Décoratifs et des Beaux-Arts(Atelier Devambez).
Fait prisonnier en juin 1940,il s'évade,passe en zone libre,à Lyon,revient à Paris en 1943 et,dans la cladestinité,peut enfin se consacrer davantage à la peinture.Fait en 1946,à la Galerie Carmine,rue de Seine,une première exposition particulière,qui lui valut un franc succès auprès du public et des critiques.
"Maurice Buffet expose des paysages où règne une lumière étrange,et qui font songer à la forêt de symboles du poème fameux",dit "Le Flaneur des Deux-Rives" dans les Nouvelles Littéraires.Sa peinture intéresse aussi d'autres peintres,qui l'invitent désormais à participer à divers groupes,tels,La Poésie du Réel,La Réalité Poétique,Les trois Dimensions(chez Durand Ruel)etc...Suivirent beaucoup d'autres expositions.Dès son premier voyage en Hollande,il fut conquis par La Lumière du Nord.Mais la Provence et surtout l'Italie l'enthousiasmeront au plus haut point ,ce qui ce fera évidemment ressentir dans sa peinture et dans les toiles suivantes que je vais vous montrer avec un grand plaisir.
Maurice Buffet est un peintre archaïsant,il est nostalgique d'une grandeur passée et voit la modernité d'un mauvais oeil.Pour illuster ce que je viens de dire,voici une citation du peintre:
"Je ne peux dire que ce soit là vraiment du surréalisme,car je n'emploie ni le langage pictural ni les thèmes et le matériel chers à André Breton et à son école.Et si très souvent apparaissent sur ces toiles de vieux palais,des colonnades antiques,c'est parce que je vois ,chaque jour,se démanteler notre civilisation gréco-latine et judéo chrétienne,que je suis hanté par la destruction et la disparition de toutes ces merveilles,fruits du génie de l'homme,et que je veux fixer ce qui en reste de beauté."

Place aux oeuvres:









Le noms des oeuvres dans l'ordre:
1)La voie étroite
2)La villa dans les bois
3)L'entrée interdite
4)Le cavalier et le centaure


Dernière édition par zagreos le 26.07.10 4:13, édité 1 fois
avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 25.07.10 21:17

Popovic Ljubomir,dit Ljuba

Ljuba naît le 14 octobre 1934 à Tuzla en Yougoslavie.Une fois le lycée fini,Ljuba part pour Belgrade où il s'inscrit à la faculté d'histoire de lart et à un cours de dessin,rue Sumatovacka.La lecture de La montagne magique de Thomas Mann lui cause sa première expérience littéraire forte.Devant les modèles vivants de l'école de dessin,il ressent pour la première fois une sorte de fièvre créatrice.Le professeur Petrovic,surnommé le Mort en raison de la réputation de ses natures mortes,exerce sur lui une très grande influence.Exclu de l'Académie des arts décoratifs de Belgrade,il s'inscrit à l'Académie des beaux-arts grâce au soutien du professeur Marko Celebonovic qui l'admet dans son cours.Il rencontrera et se liera d'amitié avec beaucoup d'artistes de son pays(cinéastes,poètes,peintre évidemment,architectes etc...).Il participe à la création du mouvement Mediala--mot pour mot "miel et dragon"--dont les théoriciens seront son ami peintre et architecte Leonid Sejka et Miro Glavurtic.Ils participeront au Salon d'Octobre de Belgrade et exposeront à la Galerie Graficki Kolektiv.Il s'installera ensuite à Paris en 1963.Il est affilié au mouvement surréaliste et participera d'ailleurs à bon nombre d'expositions sur ce thème ("Nouvelles formes de surréalisme et de relationnisme","Résonances surréalistes",Surréalisme encore et toujours" etc...).

Un peintre d'imagination (par Sarane Alexandrian):

Il est évident que Ljuba,quand il peint ses fôrets hantées et ses palais à l'abandon,est dans le même état que Piranèse.Au début il ressent le calme émanant d'une harmonie sylvestre ou architecturale,puis il veut savoir si cette magnifique stabilité résiste à l'assaut des créatures maléfiques,selon le mécanisme psychologique décrit par Nodier:"Le premier degré de la monomanie réflective,c'est une propension presque invincible à tenter le danger,ou sans motif connu ou sous quelque prétexte frivole."Des tableaux de Ljuba laissent entrevoir qu'ils furent commencés dans la sérénité,qu'ils parvinrent sans doute à donner une impression apaisante,mais que le désir subit de "tenter le danger" y fit surgir des représentations qui les rendirent au contraire inquiétants.Et l'on découvre alors,parmi les ombres colorées où se profilent les démons et les spectres,Ljuba qui erre,Ljuba qui se met sur la défensive,Ljuba qui triomphe des sortilèges par des éclairs de génie.

J'ajouterais,pour ma part,que sa peinture est une réconciliation entre l'abstrait et le figuratif.Réconciliation par l'amalgame ce qui rend ses tableaux si uniques et si beaux.

Les Oeuvres :






Le nom des tableaux présentés:
1)Les tentations,après,1988-1989
2)Les pierres de pluie ,date ??
3)Monstration - Mirjana ou le voyage dans l'imaginaire,1973
4)La création des androïdes,1969-1970
5)??


Ne trouvant pas mes tableaux préférés de Ljuba sur la toile,j'essaierai de les scanner de ma monographie sur lui,et voici leurs noms :
Les grottes du Diable,1990
Sous le signe de croix,1987
Le jardin du paon mort(avec la participation de Raspoutine),1994


Dernière édition par zagreos le 26.07.10 4:20, édité 5 fois
avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 25.07.10 22:32

Boris Vallejo

Boris Vallejo est un illustrateur d'origine péruvienne, né le 8 janvier 1941. Il est particulièrement connu pour ses œuvres dépeignant des mondes fantastiques, où s'affrontent de musculeux guerriers antiques, d'hideuses créatures semi-humanoïdes, des dragons de toutes sortes et de voluptueuses princesses dénudées.

Boris Vallejo est né à Lima, au Pérou. Après une enfance où il fut tenté par une carrière musicale (il apprit le violon durant 7 ans), puis plus tard par la médecine (il passa 2 ans à la Faculté), il intègre finalement l'École des Beaux-arts, où il se fera très vite remarquer par un style et un talent hors normes.
Il décide d'émigrer aux É.-U. en 1964, à l'âge de 23 ans, pour tenter sa chance à New York. Survivant durant quelques années de petits boulots divers, sa véritable carrière commence lorsqu'il vend à une maison de publications une toile représentant un guerrier se battant contre une créature de la mythologie grecque. La maison Marvel remarque immédiatement son style qui trouve la plénitude de son expression dans l'illustration de scènes d'Heroic fantasy. Il illustrera ainsi de nombreuses couvertures de livres, des affiches de films (Barbarella, Knightriders, Épouvante sur New York), des pochettes de disques, des jaquettes de vidéo... En 1978, il publie L'Art Fantastique de Boris Vallejo, qui lui permet d'être reconnu internationalement.

Sa femme Julie Bell est aussi une artiste d'Heroic fantasy (fantasy art).

J'ai eu recours pour cet artiste à wikipédia(chose que je n'aime pas faire et que je ferai uniquement si le contexte me l'impose...) car tous les ouvrages,sauf à de rares exceptions,que j'ai de lui sont en anglais.Donc,n'étant pas bilingue,je ne peux pas les utiliser.Passons à la monstration de ses oeuvres que je préfère :

































avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 26.07.10 2:32

Le sculpteur Eugène Thivier

Siméon-Eugène Thivier naît à Paris dans une famille où la carrière artistique n'est pas la bienvenue. Cependant il parvient à devenir sculpteur tandis que son frère, Emile Thivier (1858-1922), est un peintre académique.

Eugène Thivier est l'élève d'Auguste Dumont (1801-1884), de Pierre Loison (1816-1886) et de Gabriel-Vital Dubray (1813-1892). Il expose au Salon à partir de 1865 et, en 1888, devient sociétaire des Artistes Français.

Dans un style néoclassique, Eugène Thivier réalise des allégories de la fortune et de l'amour. Son œuvre la plus célèbre est un marbre blanc exposé au musée des Augustins de Toulouse. Intitulé "le cauchemar", il représente une femme nue allongée en proie à un délire onirique, attaquée par un animal-gargouille monstrueux perché sur sa hanche.

Quelques œuvres :
- Le cauchemar (Toulouse)
- Danseuse du ballet de Faust
- Buste d'homme (Etampes, Essonne)
- Fontaine de Jouvence (Rio de Janeiro, 1906)
- Buste de Sisley (Moret-sur-Loing, Seine-et-Marne, 1911)

Je vous présente donc "Le cauchemar".Magnifique sculpture et surtout la plus belle oeuvre, je pense de Thivier :




Dernière édition par zagreos le 28.07.10 14:43, édité 1 fois
avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 26.07.10 3:02

Léon Frédéric est le premier d'une longue série de peintres symbolistes belges que je vous présenterais.

Léon Frédéric (1856-1940) est un peintre de genre, de compositions religieuses et symboliques, de paysages et de portraits. Après un voyage d'étude en Italie en 1878, en compagnie du sculpteur, Julien Dillens, et où il peint de nombreux paysages et vues de villes, ce sont surtout les Ardennes belges qui vont l'inspirer. Frédéric fait ses débuts au Salon de Bruxelles de 1878, puis au cercle "L'essor". Bien que son art soit soumis aux principes d'art idéaliste, Frédéric sera sans cesse écartelé entre le Naturalisme et le Symbolisme. Dès 1896, il expose au Salon d'Art Idéaliste et finit par réaliser, sous l'influence des préraphaélites, de la peinture purement symboliste. L'oeuvre la plus représentative de cette période est le tryptique "Le ruisseau", qui est dédié à Beethoven et qui présente une accumulation de jeunes corps, en des attitudes à la fois innocentes et lascives. Sa peinture est soignée, précise, faite d'un mélange de vérité documentaire, d'inspiration mystique et préocupations sociales. Un long séjour à Nafraiture lui révèle les habitants paisibles et frustes de l'Ardenne, qui sont d'ailleurs à l'origine de toute sa peinture naturaliste. Il aime à honorer le travail acharné de la terre, à dénoncer la pauvreté des travailleurs, ou l'atmosphère triste des faubourgs. Certains thèmes lui sont familiers et il les reprend plusieurs fois au cours de sa carrière, tels "la série des Femmes à loques". Pourtant son art évolue et se caractérise par un changement de ton, une sorte de "glissement de l'image du réel vers l'imaginaire", mais jamais Frédéric ne renonce à son idéal social. Chaque peinture est porteuse d'un message "qui unit étroitement mystique chrétienne et révolution sociale". (F.-C. Legrand)

Voici quelques exemples de son génie :

















avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 26.07.10 19:46

Un autre peintre symboliste belge : Jean Delville (Louvain 1867-Forest/Bruxelles 1953)

Jean Delville est un des principaux représentants du Symbolisme en Belgique. Il suit les cours de Portaels à l'Académie des Beaux-Arts de Bruxelles et place sur un même plan ses préoccupations littéraires et artistiques. Dès 1885, il se passionne pour les Ecrits de Villiers de L'Isle-Adam, Barbey d'Aurevilly et Joséphin Péladan. Poète,essayiste mais surtout peintre, il fait ses débuts en peinture en 1885 avec le groupe "L'Essor" à Bruxelles. Dès 1892, il est l'un des animateurs du Salon "Pour l'Art" dont Camille Lemonnier rattache la création à l'exemple parisien. De grands noms participeront aux activités de "Pour l'Art" (Emile Fabry, Xavier Mellery, Félicien Rops pour la Belgique ; Carlos Schwabe et Verkade pour l'étranger. En 1895, "Pour l'Art" disparaît et l'année suivante, Delville crée le "Salon d'Art Idéaliste", dont le but est de "provoquer en Belgique une renaissance esthétique".

La rencontre avec Joséphin Péladan à Bruxelles fut un événement marquant dans la carrière de l'artiste. Immédiatement il se prend d'enthousiasme pour la thèse de Péladan et part vivre à Paris chez Villiers de L'Isle-Adam et dès 1892, il expose avec les Rose-Croix à Paris. Désormais, l'occultisme, l'Idéalisme et l'ésotérisme sont à la base de son oeuvre. Jean Delville se "présente comme un initié qui pour lutter contre le désordre moral auquel il assimile le scepticisme, doit éveiller les foules des jeunes intelligences à la conscience des mystères en renouant avec d'anciennes traditions : la Kabbale, la Magie, l'Hermétisme : triangle parfait du savoir humain".

Le but final de ses recherches, tant picturales que littéraires, est la découverte de Dieu en soi et le rendu de la sagesse et de l'harmonie. Sa facture est impeccable et les scènes qu'il représente se situent dans les effluves de la lumière astrale, à laquelle il croit.
























avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 27.07.10 0:20

Je vous présente la femme de Boris Vallejo, dont le travail me touche moins mais qui contient quelques perles, Julie Bell. Pour la même raison qu' avec Boris je suis obligé d'utiliser wikipédia. Mais comme elle a sensiblement le même parcours que lui cela sera très succin. Je précise juste que c'est Boris Vallejo qui lui a tout appris et que c'est suite à sa rencontre avec lui que Julie Bell a trouvé son style : style qui est très proche de Boris mais avec une touche personnelle qui fera son succès : la figuration du métal et l'incroyable talent qu'elle a pour le rendu de celui-ci dans sa peinture.

Julie Bell

Julie Bell (née en 1958 à Beaumont (Texas)) est une peintre, illustratrice d'heroic fantasy et dessinatrice américaine. Elle est l'épouse de Boris Vallejo.




















avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  zagreos le 02.08.10 15:58

Je vous présente le photographe Jean-Michel Berts

Jean-Michel Berts nous montre d'étonnants portraits de villes.Représentant des monuments, des rues ou des jardins, ses photographies sont remarquables par leur force et leur présence tout en dégageant une curieuse impression de mystère.

Propos de Jean-Michel Berts sur son travail :

"J'essaie toujours de donner à mes photos une sensation d'intemporalité. Le plus dur est de faire abstraction de mes préjugés ou des préjugés des autres.
Quand je photographie un monument, je le regarde dans l'instant, comme il est, sans aucune pensée, juste de l'observation. Et si je ressens quelque chose qui me touche, alors je le photographie.
Je ne sais jamais la photo que je vais faire, la photo vient à moi, elle me trouve. Je peux passer dix fois devant un monument que je souhaite photographier et ne prendre aucun cliché.
Mon style est un mélange de photographie d'architecture et de photographie plasticienne, entre objectivité et illusion.
Ma photographie permet de communiquer ce à quoi le monde ressemble, quand on le regarde d'un oeil attentif et comme un enfant qui regarde pour la première fois."


BIOGRAPHIE DE JEAN-MICHEL BERTS


Bien que voué à une formation scientifique prometteuse, Jean-Michel décide rapidement de se consacrer au métier de photographe. Il est très vite en possession d'un vieux "ROLLEIFLEX" qui lui confirme, aux vues de ses premières images, sa sensibilité pour la lumière et une véritable passion pour le métier.

La rencontre avec grand photographe publicitaire des années 80, Daniel PODVA, qui le choisit en tant qu'assistant, lui fait découvrir le monde de la publicité avec des clients tels que Yves St Laurent, Christian Dior, Kenzo etc.
Après cette formation privilégiée, Jean-Michel décide de voler de ses propres ailes.

Après un début plein de succès, Jean-Michel décide de se consacrer plus particulièrement à la photographie de nature morte pour les parfums et cosmétiques. De nombreuses grandes marques sensibles à son travail vont lui confier la réalisation de leurs photos :

l'Oréal

Lancôme

Jean-Paul Gaultier

Guerlain

Hermès

Oscar de la Renta

Cacharel

Kenzo

Yves Saint Laurent

Dior

etc.























avatar
zagreos
Modérateur

Nombre de messages : 376
Age : 37
Date d'inscription : 18/08/2006

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Et l'Art dans tout ça ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum